Le contrôle du temps : STOP !

“Je ne fais rien de la journée, je passe mon temps à m’occuper du bébé !”


Avec l’arrivée du bébé dans la famille, il y a souvent un conflit qui se traduit par ce genre de phrase parce que nous vivons dans une société où la vie est gérée par la relation productivité / temps.

Dans ces premiers jours, semaines et mois de la vie de l’enfant, la suggestion est de bannir les montres, le contrôle du temps, le contrôle que nous voulons avoir sur tout…

La parentalité nous enseigne un nouveau rythme, le rythme naturel et instinctif de la vie. C’est une chance, une opportunité de changer, de passer du contrôle à la liberté de vivre notre maternité / parentalité qui se crée à tout instant. Chaque bébé est unique, donc stipuler qu’au début de la vie, “les bébés doivent manger toutes les 3 heures” c’est le contre-sens d’une culture qui nous impose le temps et des règles pour tout, même pour le plus naturel et instinctif qu’est la grossesse, la naissance, l’allaitement… !

À toi, “Mère” / “Père”, qui te sens frustré(e) parce que tu crois que tu ne produis pas…que tu ne fait rien de ton temps… prends conscience que tu produis déjà tout pour le mieux ! Tout le temps que tu passes à t’occuper de ton bébé, tu produis naturellement de l’ocytocine (l’hormone de l’amour); tu “produis” un être humain qui deviendra de plus en plus indépendant par lui-même, en lui donnant ton amour, affection, câlin … sécurité.

Il n’y a pas de recettes miraculeuses pour la maternité / parentalité. Cependant, un ingrédient clé est ton instinct ! Connecte-toi à ton bébé, les yeux dans les yeux, au milieu de tes bras emplis de tendresse, de caresses, de massages … tout ce qui a du sens pour toi et toujours, en écoutant et respectant ton bébé.

Avec amour & le plein d’ocytocine,

Sandra
Accompagnante à la vie prénatal & posnatal

Copyright © 2019 Akna, déesse de la maternité & naissance.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.